Pavillon Henri IV

Le Pavillon Henri IV est un hôtel et un restaurant gastronomique localisé à Saint-Germain-en-Laye.



Catégories :

Saint-Germain-en-Laye - Restaurant en France - Entreprise française de restauration - Entreprise de restauration par pays - Entreprise de restauration

La Pavillon Henri IV vers 1900

Le Pavillon Henri IV est un hôtel et un restaurant gastronomique localisé à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

Le Pavillon Henri IV se trouve au bout de la rue Thiers, à l'extrémité sud de la grande Terrasse, dominant la vallée de la Seine vers l'est . Il est partiellement classé «monument historique» par arrêté du 13 octobre 1988[1].

Histoire

L'aile du Châtau-Neuf

La construction qui abrite cet établissement comprend une partie historique, le pavillon de l'oratoire du roi, l'un des vestiges subsistant de l'ancien Château-Neuf de Saint-Germain-en-Laye. Ce château, qui fut résidence royale sous Henri IV, Louis XIII et Louis XIV, jusqu'en 1660, date à laquelle la famille royale s'est réinstallée dans le "Château-Vieux", avant de partir pour Versailles en 1682. Le roi Louis XIV y est né le 5 septembre 1638. Il avait été donné en 1777 par le roi Louis XVI à son frère, le Comte d'Artois, futur Charles X. Ce dernier entreprit de détruire ce monument alors délabré en vue de le reconstruire, mais la Révolution mit fin prématurément à ce projet. Ce qui en restait fut alors vendu comme bien national.

Le restaurant

En 1825, un entrepreneur du nom de Barthélémy Planté l'acheta avant de le restaurer et de l'agrandir, puis le céda à la compagnie des chemins de fer de l'Ouest[2]. Le bâtiment fut ensuite loué à Jean-Louis-François Collinet, chef cuisinier, qui le transforma en restaurant.

Ce restaurant acquit rapidement une certaine célébrité grâce à ce chef à qui on doit la création des pommes soufflées et de la sauce béarnaise. Les pommes soufflées ont été découvertes de manière fortuite le 24 août 1837, premier jour de circulation du train entre la gare Saint-Lazare et le débarcadère du Pecq implanté juste à côté du pont sur la rive droite de la Seine. Une réception était organisée dans ce restaurant pour la reine Marie-Amélie qui se trouvait à bord du train. Le retard du train obligea le chef à réchauffer ses frites en les replongeant dans l'huile, ce qui donna les «pommes soufflées»[3].

La résidence politique

Hôtes illustres

Dans les années 1840, Alexandre Dumas résida à l'hôtel et c'est là qu'il écrivit certaines de ses œuvres parmi les plus connues, telles Les trois mousquetaires et Le comte de Monte-Cristo.

Adolphe Thiers, premier président de la IIIe République, qui venait s'y reposer, y est décédé le 3 septembre 1877.

Voir aussi

Notes, sources et références

  1. Château Neuf, Base Mérimée
  2. Le Patrimoine des communes des Yvelines, Éditions Flohic, , coll. «Le Patrimoine des communes de France», août 2000 (ISBN 2-84234-070-1)   p. 851.
  3. Spécialités de Saint-Germain-en-Laye sur le site de l'office de tourisme.

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pavillon_Henri_IV.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu