La Coupole

La Coupole est une brasserie parisienne localisée dans le quartier du Montparnasse, sur le boulevard du même nom, dans le 14 e arrondissement, et qui fut un haut lieu du Tout-Paris dans l'entre-deux guerres.



Catégories :

Brasserie parisienne - 14e arrondissement de Paris - Monument historique de Paris - Inscrit monument historique (France)

48°50′32″N 2°19′41″E / 48.84222, 2.32806

Enseigne de la Coupole, de nuit.
Logo de la Coupole

La Coupole est une brasserie parisienne localisée dans le quartier du Montparnasse, sur le boulevard du même nom, dans le 14e arrondissement, et qui fut un haut lieu du Tout-Paris dans l'entre-deux guerres.

Le rendez-vous des artistes

Ouverte le 20 décembre 1927[1], par Ernest Fraux et René Lafont, la coupole connaît un rapide succès. Cette ouverture en grande pompe, qui donna lieu à une fête mémorable où les stocks immenses de champagne se révélèrent insuffisants face à l'afflux des invités, peut être reconnue comme l'apogée du rayonnement de Montparnasse.

Dans un quartier où la concurrence entre brasseries était féroce, les gérants investirent lourdement et misèrent sur l'espace, malgré les difficultés architecturales que posait un sol truffé d'anciennes carrières, et sur une décoration Art déco somptueuse. Le peintre Alexandre Auffray peignit les piliers qui furent plus tard classés monuments historiques.

Parmi les premiers artistes et intellectuels à adopter le lieu, on peut citer Jean Cocteau, Joséphine Baker, Man Ray, Georges Braque ou Brassaï. Dans les années 1930, les aficionados du lieux sont Picasso, Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre, Sonia Delaunay, André Malraux, Jacques Prévert, Marc Chagall, Édith Piaf parmi tant d'autres. Dans les années 1940 et 1950, on peut y croiser Ernest Hemingway, Marlène Dietrich, ou encore Ava Gardner.

La Coupole aujourd'hui

Aujourd'hui, la Coupole reste un haut lieu du Tout-Paris, et un passage obligé pour de nombreux touristes à la recherche de l'esprit décrit par Hemingway dans Paris est une fête. Les anniversaires sont le clou des soirées, les lumières s'éteignant, et la livrée convoyant un gâteau illuminé tout en entonnant : «Ça c'est Paris !».

Le bâtiment, qui ne comptait qu'un étage à l'origine, est surmonté de bureaux, avec une façade de fenêtres en miroir qui tente de respecter le parti pris de modernisme.

La brasserie a été racquise par le groupe Flo en 1987. Le nouveau propriétaire restaura l'endroit et rétablit sa réputation gastronomique.

La salle du rez-de-chaussée a été inscrite aux monuments historiques par un arrêté du 12 janvier 1988[2].

Notes et références

  1. Historique du lieu, sur le site officiel.
  2. Notice no PA00086635, sur la base Mérimée, ministère de la Culture.

Bibliographie

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Coupole_(brasserie).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 18/11/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu